Une démarche narrative

L’indifférence entre les êtres, l’homme accablé par l’absurdité de se vie, la femme prisonnière de la violence blessée par le rejet, l’enfant enfermé dans sa solitude, le désenchantement, l’attente… Tel est le constat sans appel que l’on prend en plein cœur devant mes œuvres. 

La figuration narrative à la charge symbolique fait son chemin dans ma carrière s’imposant comme le moyen pour moi de concevoir mes peintures à la manière d’un metteur en scène. Fine observatrice du monde qui m’entoure, avec une puissance qui surprend (parfois dérange), j’exprime la tension et la fragilité de l’être humain moderne. Je décrypte des moments clés de l’existence et propose une narration engagée des rapports entre les individus et les décors énigmatiques qui les contiennent.
 
Réalisant tous mes travaux sans compromis et aucun ménagement, je transpose sur la toile mes émotions les plus intimes et les mets en évidence jusqu’à la provocation. Avec une franchise impitoyable, je sais me mettre dans la peau de mes héros, explorer les secrets de leurs âmes, dire leurs tourments et leurs interrogations. L’atmosphère cinématographique ou théâtral est fortement mis en relief et dynamise la perception d’ensemble.
 
Les scènes peintes apparemment réalistes ne se livrent pas ouvertement et s’exposent à différentes lectures, interprétations ou réactions du spectateur, l’invitant ainsi à prendre parti. La puissance suggestive des vues picturales éveille l’imagination du spectateur devenu protagoniste. Je lui livre une intrigue qui l’amène à déchiffrer les signes et les symboles et à transformer le scénario. Ainsi, il peut imaginer les événements qui ont précédé la situation, mais aussi les histoires possibles qu’il pourra développer. Toutes les composantes de l’image visent à créer un échange étourdissant entre le tableau et le spectateur, impliqué à être complice et à devenir un témoin emporté au beau milieu d’un rêve, qu’il ferait les yeux ouverts.